Comment organiser une visite des temples cachés d’Angkor, Cambodge, en évitant la foule ?

18 février 2024

Planifier une visite aux temples cachés d’Angkor peut s’avérer être un véritable défi, surtout si l’on veut éviter l’affluence touristique. Ces temples, témoins millénaires de l’histoire et de l’art khmers, sont un véritable joyau à découvrir, mais encore faut-il savoir comment s’y prendre. Dans cet article, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir pour organiser votre visite des temples d’Angkor en toute sérénité.

Commencez par la planification

Avant même d’embarquer pour le Cambodge, prenez le temps de planifier votre visite. En effet, pour éviter la foule, il est préférable de ne pas se rendre dans ces temples pendant les périodes de haute saison touristique.

Lire également : Chambre à la journée : les critères à prendre en compte pour faire le bon choix

L’anticipation est le maître-mot. Essayez de prévoir votre visite en basse saison, c’est-à-dire entre mai et octobre. Pendant ces mois, les touristes sont moins nombreux à visiter le Cambodge, ce qui vous donnera plus de liberté pour découvrir les temples cachés d’Angkor.

De plus, il est recommandé de planifier votre visite en début ou en fin de journée, lorsque la foule est généralement moins dense. En étant sur le site tôt le matin ou tard l’après-midi, vous pourrez vous immerger pleinement dans l’atmosphère mystique de ces temples sans être dérangé par l’affluence touristique.

Cela peut vous intéresser : Explorons les charmes méconnus du Sud de la France : détour des sentiers battus

Choisissez judicieusement votre moyen de transport

Le moyen de transport que vous choisirez pour vous rendre aux temples peut également jouer un rôle crucial dans votre visite. En effet, il existe différents moyens de transport pour se rendre à Angkor, allant de la location de vélos ou de tuk-tuks à la réservation de tours organisés.

Les vélos donnent une liberté de mouvement sans pareil et permettent de découvrir les temples cachés à votre rythme. De plus, ils offrent une alternative écologique aux véhicules motorisés. Cependant, ils ne sont pas recommandés si vous n’êtes pas habitué à faire de longues distances à vélo ou si vous visitez pendant la saison des pluies.

Les tuk-tuks sont une option plus confortable, surtout si vous prévoyez de visiter plusieurs temples en une journée. Ils sont généralement conduits par des locaux qui connaissent bien la région et peuvent vous aider à éviter les foules.

Enfin, les tours organisés peuvent être une bonne option si vous préférez ne pas vous soucier de la logistique. Cependant, il faut faire attention car certains tours peuvent vous amener à visiter les temples aux heures de pointe, ce qui ne vous permettra pas d’éviter les foules.

Découvrez les temples moins connus

Si vous voulez vraiment éviter la foule, pourquoi ne pas explorer les temples moins connus d’Angkor? En dehors d’Angkor Wat, Ta Prohm et Bayon qui sont les temples les plus connus et donc les plus fréquentés, il existe une multitude d’autres temples qui méritent tout autant votre attention.

Banteay Srei, par exemple, est un petit temple rose entouré de jungle, connu pour ses incroyables sculptures en grès. Preah Khan, un autre temple moins fréquenté, est également un joyau à découvrir, avec ses passages secrets et ses arbres géants qui semblent avaler les murs de pierre.

En explorant ces temples moins connus, vous aurez non seulement la chance de découvrir des trésors cachés, mais aussi d’éviter les foules qui se pressent aux temples les plus populaires.

Respectez les règles et la culture locale

Enfin, il est important de respecter les règles et la culture locale lors de votre visite. Cela comprend le respect des codes vestimentaires dans les temples (les épaules et les genoux doivent être couverts), l’interdiction de toucher ou de grimper sur les structures antiques, et le respect de la tranquillité des moines et des fidèles qui viennent prier dans ces temples sacrés.

En respectant ces règles, non seulement vous contribuez à la préservation de ces sites historiques pour les générations futures, mais vous favorisez également une expérience de visite plus agréable pour tout le monde.

Maintenant que vous avez toutes les clés en main pour organiser votre visite des temples d’Angkor, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans l’aventure! N’oubliez pas : l’important n’est pas de voir le plus grand nombre de temples possible, mais de prendre le temps de vivre pleinement chaque visite. Bon voyage!

Profitez de l’expertise d’un guide local

En plus de choisir judicieusement votre moyen de transport, il peut être intéressant de faire appel à un guide local pour votre visite des temples d’Angkor. Ces guides, experts de l’histoire et de la culture khmère, peuvent vous fournir des informations précieuses que vous ne trouverez pas dans les guides touristiques classiques. En outre, ils connaissent parfaitement le site et sauront vous guider vers les temples moins fréquentés, vous permettant ainsi d’éviter les foules.

Faire appel à un guide local est également une excellente façon de soutenir l’économie locale. En effet, le tourisme est une source de revenus importante pour beaucoup de Cambodgiens et en choisissant un guide local, vous contribuez directement à leur bien-être économique.

Cependant, il est important de s’assurer que le guide que vous choisissez est certifié par l’Autorité Apsara, l’organisation en charge de la gestion et de la protection du parc archéologique d’Angkor. Ce certificat garantit que le guide a une connaissance approfondie du site et qu’il respecte les normes de conservation.

Préparez-vous à l’aventure

Bien que la visite des temples d’Angkor soit une expérience enrichissante, elle peut aussi être exigeante physiquement. Les temples sont souvent éloignés les uns des autres et nécessitent une certaine quantité de marche, parfois sur des terrains accidentés. De plus, le climat cambodgien peut être extrêmement chaud et humide, ce qui peut s’avérer épuisant.

Il est donc essentiel de se préparer pour cette aventure. Cela comprend l’emballage des vêtements appropriés (légers, mais qui couvrent épaules et genoux pour respecter le code vestimentaire des temples), un chapeau et de la crème solaire pour se protéger du soleil, et beaucoup d’eau pour rester hydraté. Il serait également judicieux d’apporter des snacks pour maintenir votre niveau d’énergie tout au long de la journée.

Enfin, n’oubliez pas d’apporter un appareil photo ou un smartphone pour capturer les moments forts de votre visite. Cependant, veillez à respecter les règles concernant la photographie dans les temples et à ne pas perturber les autres visiteurs ou les rituels religieux en cours.

Conclusion

Organiser une visite des temples cachés d’Angkor en évitant la foule nécessite une certaine planification et une préparation adéquate. Cependant, les efforts en valent la peine. En suivant ces conseils, vous serez en mesure de découvrir les trésors cachés de l’art et de l’histoire khmers sans être dérangé par la foule. Vous pourrez profiter pleinement de l’atmosphère mystique et sereine de ces temples millénaires et vivre une expérience unique en son genre. Alors, n’hésitez pas, lancez-vous dans l’aventure et laissez les temples cachés d’Angkor vous révéler leurs secrets. Bon voyage!